Objectifs et champs d'action

Nos objectifs

  1. Agir à titre de porte-parole politique de la communauté motocycliste du Québec et de représenter celle-ci auprès des organismes voués à l’atteinte de la mission ou susceptible de l’entraver ;
  1. Développer l’expertise nécessaire à assurer une présence significative, formelle ou informelle, auprès de personnes ou d’organisations influentes, dans l’atteinte de la mission ;
  1. Mettre en place, maintenir et supporter une structure adaptée à la mission de manière à assurer une présence à la grandeur du Québec par un « guichet unique » ;
  1. Combattre toutes formes de discrimination à l’égard des motocyclistes et entre eux.

 

Nos champs d’action

Représentations

Le CAPM-E fait des représentations auprès de toute instance qui affecte les droits et libertés de motocyclistes.

 

Lobbying Politique

Les politiciens municipaux et provinciaux ne sont pas toujours informés adéquatement sur la réalité du motocyclisme au Québec.  Tant au niveau des discriminations que les motocyclistes subissent qu’en matière des avantages que la motocyclette peut apporter à la société. Le CAPM-E et la Fédération Motocycliste du Québec forme donc le Front Commun Motocycliste afin de représenter les motocyclistes du Québec devant les instances gouvernementales.  Que soit via du lobbyiste, des tables de négociation ou de représentation, le CAPM-E est actif sur le plan politique afin de mieux informer et sensibiliser les politiciens.

 

Campagne contre le bruit

Notre comportement en tant que motocycliste influence inévitablement nos droits.  Circuler sur les routes publiques à motocyclette est, au même titre que les autres véhicules de promenade, un droit absolu que le CAPM-E défend vivement. 

Par contre, dépasser les normes de bruit n’est pas un droit. Il appartient à la communauté motocycliste de se prendre en main afin d’enrayer de façon durable le problème de bruit causé par certains motocyclistes et le CAPM-E joue un rôle moteur afin de favoriser une cohabitation harmonieuse entre motocyclistes et riverains.

 

La place de la motocyclette dans notre société

La motocyclette fut autrefois associée au crime. Cette image a éventuellement changé pour être considérée comme un loisir. Aujourd’hui, la motocyclette est plus qu’un loisir. Au niveau économique le moto-tourisme est un moteur économique important pour les régions. Pour les grandes villes, la motocyclette représente un moyen efficace de diminuer les engorgements de trafic.

 

Finalement, compte tenu des nouveaux modèles de motocyclettes et des normes antipollution requises en Europe, et adoptées par les fabricants, la moto est un moyen peu coûteux permettant une diminution durable de la pollution. Le CAPM-E prend des actions positives afin d’aider ces perceptions à se développer de façon positive.